2.6.14

Une histoire de sœurs finalement.

On se comprend.
On se complète.
On se répond.
On se cherche.
On se touche.
On se serre.
On s'unit.
On s'aime.

Les sœurs.

Et puis ce soir, on en a rencontré deux comme nous.
Mais elles, elles chantent. Avec talent et finesse.
Et c'était drôlement chouette.








Les Trois Baudets, Paris.






2 commentaires:

Anonyme a dit…

Je suis du Québec et aime bien aussi les sœurs Boulay. Elles ont un quelque chose d'authentique qui les rendent super-attachantes.

Anonyme a dit…

un vent très frais dans la chanson ..qui fait beaucoup de bien!.