29.5.11

Happy Birthday Evening

Et voilà, j'ai trente trois ans et un jour (mais je ne les fais pas du tout ;-) )
Je ne suis pas absolument fan de mes anniversaires depuis que je ne les fête plus dans le jardin de mes parents, en invitant toute ma classe, mais j'avoue être assez fan des délicates attentions, des mots doux et des très jolis cadeaux reçus une fois par an... De quoi se regonfler le moral et le cœur pour une année entière ! Merci parents chéris, amis, famille et copines joyeuses, adorables, exceptionnelles...
 
Et, doublé gagnant, je suis aussi la plus heureuse des Mamans ;-)



Zoom sur mon petit collier d'anniversaire. 
Tout fin, tout joli, il vient de chez Titlee qui exposait ce week-end au SuperMarket
Ils ont des tas de jolies choses et la créatrice est adorable (comme celle de chez Louis*Louise d'ailleurs, avec un bon et beau sourire comme celui de Sœur Alma...)



25.5.11

Les bébés arrivent par deux

A quelques jours près, quatre petites jumelles (2 x 2) sont nées dans notre entourage. Dans des familles vraiment très différentes l'une de l'autre, et ça me fait réfléchir...
Etre né quelque part, comme dirait l'autre, pour celui qui est né, c'est toujours un hasard ;-)




Coton je-ne-sais-plus-lequel, le Comptoir
Ruban et cordon en Liberty, le Comptoir
Bavoirs à broder, Bouchara 
Cotons Moulinés DMC, le Comptoir 
Abécédaires et petits motifs de Mots tendres au point de croix d'Anne Sohier-Fournel, le Comptoir



20.5.11

La Maman des moutons



Deux gilets de berger des Mamans, d'après Citronille
Fleur de coton, un sable et un cachalot, la Droguerie
Mannequin, Maman des moutons, modèle unique de mon quartier ;-)

6.5.11

{this moment}

 Parc des Buttes Chaumont, Paris, 1er mai 2011

{this moment} - A Friday ritual. A single photo - no words - capturing a moment from the week. A simple, special, extraordinary moment. A moment I want to pause, savor and remember. 


 

2.5.11

Guimet

Aujourd'hui, visite du Musée Guimet avec une classe de petite section.
Suivez les petits guides !



Dragon Makara
Vietnam, fin du XIIème siècle

Au Vietnam, il y a deux saisons ; la saison sèche et la saison des pluies, très importante pour la culture du riz. Le dragon Makara vit dans la rivière et tous les ans à la même période, il remonte du fond de la rivière des perles d'eau de pluie. Pour pouvoir nager avec ses grosses pattes, il les porte dans sa bouche, très délicatement. Il a un air un peu effrayant mais il est bienveillant avec les humains, qui le décorent et lui offrent des fruits, des fleurs en remerciement de la pluie. Le dragon Makara a les cornes d'un bélier, la bouche d'un crocodile, les pattes d'un lion, les yeux d'une grenouille, le nez d'un éléphant, la barbichette d'un bouc et la peau recouverte d'écailles comme un serpent.




Gana de la Chaussée des Géants d"Angkor
Cambodge, fin du XIIème siècle

Un jour que Bouddha était en méditation, il y eut un très gros orage. Le cobra Naga sortit du fond de la rivière et s'enroula autour de Bouddha pour le réchauffer et empêcher qu'il soit emporté dans les eaux. Cette sculpture était sur un pont à Angkor, elle représente le Naga, divinité des eaux et arc en ciel, comme un trait d'union entre le monde des hommes et le monde des dieux. Ce Naga est tenu par des dieux et par des démons, qui ont unis leurs forces pour baratter la mer de lait avec une montagne. Ils voulaient y trouver la liqueur d'éternité, trésor des trésors, cachée dans l'océan.



Ganesh
Cambodge, XVème siècle

Ganesh est le plus sage des dieux hindous. Un jour de colère, Shiva son père lui a tranché la tête. On l'a remplacée par celle d'un éléphanteau. Son ventre est rond parce qu'il est très gourmand, mais aussi parce qu'il protège et abrite tout ce qui vit sur terre. Un jour où Ganesh avait été particulièrement gourmand, il était si gros et si lourd que Mushika, la petite souris qui le transporte, avait bien du mal à avancer. Le voyage a duré si longtemps que la nuit est tombée. Ganesh entend la lune rire ; elle se moque de lui parce qu'il a trop mangé ! Même s'il est très gentil, Ganesh n'aime pas qu'on se moque de lui, alors il a pris une de ses défenses et l'a lancée vers le ciel et un petit morceau de lune est tombé. Depuis, on raconte que lorsqu'on ne voit qu'un croissant de lune dans le ciel, c'est qu'elle s'est moqué de Ganesh le gourmand.



Musée national des Arts asiatiques Guimet
6, place d’Iéna, 75116 Paris