6.3.14

Nager


A une amie qui nous croise sur le chemin de la piscine pour le cours de natation des garçons :

"- Oh formidable ! Et où est-ce que vous apprenez à nager ?
 - Ben, dans l'eau !"

Elias. L'unique.

(05.03.2014)

27.2.14

dans le marbre


Lire son nom gravé dans la pierre et pleurer.
"Ne pleure pas Maman... Nanou, elle n'est pas vraiment là, elle est au Paradis. Ici, il y a juste son corps qui se repose."

Merci mon Elias ♥



(Bon, il a ajouté "Tu sais, quand on sera tous très vieux, on va mourir et on retrouvera tous Nanou au Paradis. Et puis comme toi, tu es déjà un peu vieille, tu vas même y aller avant moi !)



(27.02.2014)



17.2.14

la colère

Après une (très très) mauvaise journée au centre de loisirs, Adam a crié dans la rue tout le bien qu'il pensait des grands qui l'ont emm**é toute la sainte journée. 
Et puis...
Et puis,
en pleurant, en criant, en colère, il m'a demandé pourquoi Dieu, qui peut faire des miracles, n'a pas guéri Nanou de sa leucémie parce que "si Dieu l'avait fait ce miracle, on serait bien tranquilles avec elle, Papillon et les cousins. 
Elle était mieux notre vie avant."


Adam, petit cœur en colère.

(17.02.2014)

1.2.14

Celle de Juliette et de son Roméo.

L'amour, toujours l'amour.
La plus belle histoire d'amour, la plus tragique aussi.
Le texte modernisé sans être vulgarisé.
La bonne idée de l'Italie des années 40.
Les tirades qui résonnent longtemps et donnent la chair de poule.
Les seconds rôles convaincants, justes, parfaits.
Tout est réussi dans ce Roméo et Juliette*.


"Une paix obscure est apportée par le matin. 
Le soleil, par chagrin, ne montre pas sa tête. Retirons-nous. 
Certains seront pardonnés, d'autres seront châtiés, 
car jamais il n'y eut d'histoire plus douloureuse que celle de Juliette et de son Roméo."
Le Prince, acte V scène 3.




photos site Théâtre de la porte Saint Martin


















"Roméo et Juliette", de William Shakespeare
Mise en scène de Nicolas Briançon


* Je reste quand même très impressionnée (et presque nostalgique) de la version vue au théâtre des Champs Elysées en 1996, mise en scène par Hans Peter Cloos, avec Romane Bohringer et Denis Lavant, pièce qui avait été un véritable choc tant le tragique y était à son comble. Ici, on sourit un peu plus souvent, mais comme c'était le premier Roméo et Juliette de Louise, c'était parfaitement à propos :)) Elle a quand même été très secouée par la scène où Capulet crache et insulte Juliette qui ose lui tenir tête quant à son mariage. Au 16ème siècle, on ne rigolait pas avec les ados récalcitrantes ;))





30.1.14

Grenouille

Adam à Elias :
"Quand tu mets tes lunettes, tu as une tête de grenouille."
Réponse de l'intéressé :
"Oui, mais j'ai un corps de sportif."
#lenfantquinedoutederien



28.1.14

Réflexion du jour, bonjour #10

Alors que j'enfile un pantalon ce matin, la fermeture éclair (déjà abîmée hein) cède.
Cri du coeur d'Elias : "Bon ben là, je crois que c'est clair, faut maigrir."

Les enfants, ces amours.

(27.01.2014)


27.1.14

Happy Sunday Evening

Parce que même sous la pluie et les nuages gris, il y a toujours un rayon de soleil :))
Keep the peach !


Happy Sunday Evening !
(comme on disait dans le temps chez Poppyrose ;))



24.1.14

Réflexion du jour, bonjour #9

"Maman, qu'est-ce que ça veut dire exactement Amen ?
- Ça veut dire "ainsi soit-il" ou "en vérité", on le dit à la fin d'une prière pour insister sur ce qu'on vient de dire ou de demander.
- Et si je dis "Que Nanou redevienne vivante comme nous, Amen.", Dieu va m'exaucer ?"

Adam, petit garçon confiant.
(14.01.2014)


18.1.14

Réflexion du soir, bonsoir #8

"Oh mon petit Elias (dans mes bras pour un câlin), tu vas rester avec ta Maman toute ta vie...
- Oh non Maman, pas toute ma vie !
- Bon, jusqu'à 42 ans alors.
- Oh non ! C'est trop long ! Jusqu'à 18 ans.
- Et après, qu'est-ce que tu vas faire ?
- Ben, je vais me marier !
- Et toi Adam ? Tu vas te marier aussi ?
- Non, moi je n'ai pas ce projet.
- Ah bon ? Tu ne veux pas te marier et avoir des enfants ?
- Ben, je ne vois comment je vais faire hein. J'ai 9 ans et toujours pas d'amoureuse..."


Mes petits cœurs (à prendre ;))

(17.01.2014)


16.1.14

J'aime la galette.

Elias et Adam m'accompagnent à la galette des Rois de la Maison des associations de mon quartier.
Une gentille petite grand-mère s'approche d'eux littéralement scotchés au buffet attendant sagement la fin des discours officiels et le début des choses sérieuses, et glisse discrètement à l'oreille d'Elias :
"On va regarder dans les parts pour savoir où est la fève et je vais te la donner.
- Mais on n'a pas le droit de tricher à la galette Madame ! (air scandalisé). Maman, il y a quelqu'un, et c'est une adulte (air carrément choqué), elle veut tricher pour la galette !!"

Voilà où mène la gentillesse et la triche.
Elias a eu la fève finalement et a passé le reste de l'après-midi à toiser la gentille mais malhonnête petite grand-mère.

On ne mange pas de ce pain-là, Madame.




Réflexion du soir, bonsoir #7

"Maman, je te kiffe."
Elias. 
Simple, efficace et surtout, très élégant.

(15.01.2014)



12.1.14

Le vieil homme et les lions

D'année en d'année, le spectacle Pinder s'améliore, progresse, se peaufine et laisse toujours une part si belle aux animaux. Je voudrais ne pas oublier le numéro des lions, douze jeunes lionnes et lions blancs, superbes, sauvages, fins. Je voudrais ne pas oublier ce vieil homme, les mains accrochées à la cage des fauves, qui observait le numéro, visage inquiet, crispé, qui soufflait des conseils au dompteur. Je voudrais ne pas oublier son regard bienveillant. Je voudrais ne pas oublier son soupir de soulagement quand tout s'est bien passé.








Pelouse de Reuilly, Paris 12ème




10.1.14

{this moment}



Selon le petit rituel du vendredi de Soulemama.
Une simple photo, sans légende, pour "capturer" un moment de la semaine écoulée. Un moment simple, et pourtant spécial, parfois extraordinaire. Un moment sur lequel on aime s'arrêter, pour le savourer, et le garder (toujours) en mémoire.


Restaurant Bistrot "La Boulangerie"
15 rue des Panoyaux, Paris 20ème

Candelaria
52 rue Saintonge, Paris 3ème


7.1.14

Réflexion du soir, bonsoir #6

"Les enfants, ma copine Murielle va bientôt arriver !
- Est-ce qu'elle est vieille ta copine Maman ?
- Non, elle a mon âge.
- Ah. Alors elle est presque vieille. Toi, tu seras vieille quand tu seras dans la famille des 40."


Allez, bonne soirée les vieilles ;))


(Elias 06.01.2014)

6.1.14

Violette

Violette, jolie Violette.
Elle est née.
Et je l'aime déjà.
Autant que j'aime sa Maman.
Ma douce amie, si attentionnée.

Que la vie vous soit belle mes poulettes !





Petites bottes et chauffe-coeur des Intemporels pour bébé, d'Astrid le Provost
Béguin du 3ème bébé de la Droguerie
Alpaga de Plassard, liens en Liberty et ruban argenté, le Comptoir
Gilet à encolure arrondi de la Droguerie
Fil laine et soie, le Comptoir
Valisette, Monoprix
Etiquette Love, CinqMai

5.1.14

Abracadabra !

Les pirates font de la magie depuis hier ;))
Petits et grands avons été très impressionnés par notre visite.
Nous avons été reçus comme des princes par des magiciens incroyables et talentueux, drôles ou impressionnants, mais toujours patients. 
Comme dit Elias, "Ce n'est pas un musée, c'est un spectacle !"
Et à deux jours de la rentrée, nous cherchons la formule magique pour que les enfants se lèvent avant 10 heures...



11 rue Saint Paul, Paris IVème



3.1.14

{this moment}



Selon le petit rituel du vendredi de Soulemama.
Une simple photo, sans légende, pour "capturer" un moment de la semaine écoulée. Un moment simple, et pourtant spécial, parfois extraordinaire. Un moment sur lequel on aime s'arrêter, pour le savourer, et le garder en mémoire.

2.1.14

2013 pages*


Elle avait les yeux verts, d'Arnost Lustig
Le roman d'Ernest et Célestine, de Daniel Pennac ***
Le premier roi du monde : l'épopée de Gilgamesh, de Jacques Cassabois **
La délicatesse, David Foenkinos *
Pourquoi être heureux quand on peut être normal ?, de Jeannette Winterson
Le choeur des femmes, de Martin Winckler **
Mauvaise fille, de Justine Lévy **
Histoire d'une mouette et du chat qui lui appris à voler, de Luis Sepulveda ***
La vérité sur l'affaire Harry Québert, de Joël Dicker ***
Je vais passer pour un vieux con et autres petites phrases qui en disent long, de Philippe Delerm **
Rien de grave, de Justine Lévy *
Le journal intime de Benjamin Lorca, d'Arnaud Cathrine **
Le vieux qui lisait des romans d'amour, de Luis Sepulveda ***
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, de Jonas Jonasson *
Notre besoin de consolation est impossible à rassasier, de Stig Dagerman
Fille noire, fille blanche, de Joyce Carol Oates *
Petite soeur, mon amour, de Joyce Carol Oates
La décision, d'Isabelle Pandazopoulos ***
Olivier, de Jérôme Garçin *
Des gens très bien, d'Alexandre Jardin *
Le chapeau de Mitterrand, d'Antoine Laurain **
Les heures silencieuses, de Gaëlle Josse **
Pas d'inquiétude, de Brigitte Giraud ***
Puisque rien ne dure, de Laurence Tardieu
Le bonheur conjugal, de Tahar Ben Jelloun **
Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part, d'Anna Gavalda ***
Oh..., de Philippe Djian ***
La part du feu, d'Hélène Gestern ***
Impardonnables, de Philippe Djian **
En avant, route ! d'Alix de Saint André *
Dieu est un pote à moi, de Cyril Massarotto **
Le confident, d'Hélène Grémillon ***
Rosa candida, d'Audur Ava Olafsdottir **
Un bon coup de jeune, d'Alix Girod de l'Ain *
Les débutantes, de J. Courney Sullivan
Et puis, Paulette..., de Barbara Constantine ***
Sept histoires qui reviennent de loin, de Jean-Christophe Rufin ***
A Mélie, sans mélo, de Barbara Constantine **
Ceux qui vont mourir te saluent, de Fred Vargas *
Journal d'un mythomane, de Nicolas Bedos
Nos étoiles contraires, de John Green ***
Seul l'amour restera, de Roger Michel ***
Wonder, de R.J. Palacio **
Frida et Diego, de Jean-Marie Gustave Le Clézio **






30.12.13

Pirate

Quand on est un vrai pirate, il n'est pas question de se déguiser. Pas question de faux costume dans des matières qui se déchirent. Il faut un habit à la hauteur du rêve. Une tenue à la hauteur du Capitaine Barbepeste et de William, de vrais pirates.




Je crois qu'on approche du but.
Il faudrait toutefois se salir un peu "parce que les vrais pirates ne sont pas très propres", et faire quelque chose pour le perroquet, "ça se voit trop que c'est un faux".

On ne touche pas aux bottes en revanche. On se souviendra même qu'en rentrant d'une promenade devant les vitrines de jouets des grands magasins, Elias les a brossées pour qu'elles brillent.
On ne touche pas aux bottes. Attention, Elias est vraiment un pirate.


Costume, chapeau et bottes, H&M pour Unicef
Collier à dent de tigre, vide-grenier
Inspiration, Compagnie Armutan
Rêves de gosse, Elias :))

On dit beaucoup de bêtises au sujet des pirates. Savez-vous que le droit de vote existait sur les navires ? Qu'existait aussi une charte, sorte de Code Civil ? Ce sont les pirates de la Compagnie Armutan qui ont littéralement fascinés éveillés mes garçons à ce sujet, leurs spectacles et leurs animations étant en effet particulièrement documentés et soucieux de véracité. Ils savent intéresser leurs spectateurs, les cultiver, les faire réfléchir et rire tout à la fois ! Et nous, depuis, on se documente, avec la complicité de Papillon :))






29.12.13

Tounez (et pédalez) manège !

Sur une idée originale de Papillon, voici la visite du musée des arts forains !
Complètement dépaysant, surprenant, insolite, ce musée est merveilleux. On se retrouve au beau milieu d'une fête foraine des années 1900, tout y est beau, authentique, restauré avec soin. L'endroit fourmille de détails.
Et le tour de vélocipèdes vaut largement à lui-seul le détour (à condition d'avoir de bons cuissots ;))





Festival du Merveilleux, du 26 décembre 2013 au 5 janvier 2014

27.12.13

* N o ë l *

La joie de se retrouver, l'excitation des enfants autour du sapin et des cadeaux, la douceur de la messe de Minuit mais aussi la gorge qui se serre quelques fois, les larmes qui montent. 
Maman nous manque, terriblement.
Noël ne peut définitivement pas se faire sans elle. 
Alors elle est là. 
Mère-veilleuse.

Joyeux et Saint Noël dans vos maisons !

Paris, Noël 2013

Eglise de la Madeleine, Paris, Noël 2013

On fait ensemble une petite prière pour Nanou.
"Nanou, on sait qu'elle est déjà au Paradis. On ferait mieux de prier pour les morts qu'on connait et qu'on sait pas si ils y sont".
N'hésitez pas à confier vos intentions de prière à Elias ;))



Pssssst : Papillon a reçu un Qui est-ce ? à Noël, pour jouer avec ses petits-enfants. Oui, mais pas n'importe lequel ;))
Bien entendu, jouer avec Elias suppose que toutes les parties commencent par la question "Est-ce que ton bonhomme a des cheveux ?", toujours très préoccupé qu'il est par ce sujet...
*Frida et Nanou n'en ont pas ;))
** mais Nanou est en double ;))





22.12.13

C'est l'Avent #4

Les cousins sont arrivés ! Il manque Frida qui se soigne d'une angine...
Et on attend Papillon comme on attend le Père Noël ; de pied ferme :))




Quatrième dimanche de l'Avent, celui des prophètes.




17.12.13

16.12.13

Carnet rose



Bienvenue Madeleine, Ernestine et Raphaël !


Bienvenue Arthur !



Bienvenue Aimée !



Béguin du 3ème bébé de la Droguerie
Chaussons des Intemporels pour bébés d'Astrid le Provost
Petit gilet inspiré de celui des Intemporels
Alpaga bleu canard, beige et noir de Plassard, le Comptoir
Fil laine et soie rose, le Comptoir
Fil laine et coton bleu marine, Wool Coton, le Comptoir
Liens en Liberty, ruban argenté, boutons en nacre, le Comptoir
Petit ange en bois, les Petites Personnes
Etoile, Hema
Etiquettes, CinqMai
Bébés d'amour made by les copines :))



Edit du 19 décembre :
Ernestine, mon petit coeur, belle même quand elle pleure !
(et ce n'est pas à cause du béguin, il ne gratte même pas ;))



15.12.13

C'est l'Avent #3

"Elias, quel chant as-tu préféré pendant le concert de Maman ?
- Douce nuit.
- Ah oui, parce que tu as dormi pendant la moitié du concert parce que tu le connais bien.
- Et puis c'était le dernier..."
‪#‎faitesdesgosses‬ ‪#‎leursenfantsmevengeront‬



Troisième dimanche de l'Avent, celui de la Joie.


Joie d'avoir chanté notre répertoire de Noël avec la chorale paroissiale devant une église pleine ! 
Se laisser toucher par l'Esprit de Noël, petit à petit...


12.12.13

La vie en rose

J'avais les lèvres serrées ce matin et une boule dans le ventre. La perspective d'un rendez-vous fort désagréable dans la matinée. De ceux qui te font te demander si un jour, on va manger autre chose que des patates. Et sur le chemin de l'école, Adam a trouvé une rose. Une très belle rose, improbable dans le  froid paysage parisien de ce matin. Posée sur une grosse caisse de chantier, elle semblait nous attendre. Et Adam me l'a offerte en disant : "C'est pour te faire sourire Maman".
Il a ajouté, un peu plus bas, presque inaudible : "Je suis sûr que c'est Nanou qui nous l'a envoyée".

On mange peut-être des patates mais je suis la Maman de ce petit garçon-là.
On mange peut-être des patates mais je suis la fille de cette Maman-là.
Deo gratias.







9.12.13

C'est l'Avent #2

A la sortie de la messe, Elias au Père Thibault :
"J'aime bien ta messe mais tu parles trop. Quand Maman fait la messe le soir, ça va plus vite."
(Bon caractère le Père Thibault)


Deuxième dimanche de l'Avent, celui de la Foi.


Petite crèche péruvienne, cadeau des Panilumo
Candles in the wood, Mister Wood
Bougies qui sentent bon la cire d'abeille



1.12.13

C'est l'Avent.

C'est l'Avent. C'est déjà décembre. C'est bientôt Noël.
C'est le premier Noël. C'était sa fête préférée parce que c'est celle des enfants.
C'est bientôt le jour que l'on a jamais passé autrement que tous ensemble. 
Aucun de nous n'a jamais manqué Noël.
Alors personne ne le manquera cette année non plus.
On s'y prépare. Tout doucement.
C'est bientôt Noël.

Adam a installé les anges dans la crèche.
Il nous a dit : "Je les mets tous ensemble."


Premier dimanche de l'Avent, celui du pardon.





27.11.13

cousin / cousine

D'abord, il y a Léon.
Bébé d'amour tout rond.
Léon triple menton.

Et puis il y a Sarah.
Sa cousine toute fine.
Belle comme un cœur.

Soyez heureux les beaux bébés !



Duvet d'Anjou aubergine (laine et angora) et Alpaga tourterelle de la Droguerie
Burnou bidouille en 12/18 mois
Béguin du 3ème bébé de la Droguerie
Echarpe au point mousse
Etiquette, CinqMai
Chocolats Barù, Monoprix




Fil wool cotton Aubergine de Rowan
 Fil laine et soie rose, lien en Liberty, le Comptoir
Burnou bidouille en 3/6 mois
Béguin du 3ème bébé de la Droguerie
Chaussons des Intemporels pour bébés d'Astrid le Provost
Ourson Lindt et valisette étoilée, Monoprix